• 27 décembre Paris-Reykjavík

    27 décembre

     Le décollage est prévu à 13h20. À 13h, on nous annonce que 70 bagages vont être débarqués pour embarquer 6 tonnes de fuel supplémentaires suite aux conditions météorologiques déplorables. Question : nos sacs seront-ils à l’arrivée à Reykjavík ?

    Comme de bien entendu, nos sacs sont restés à Paris. Ils seront livrés chez notre hôte Svana demain. Mais comme les conditions météorologiques ne sont pas bonnes, peut-être pas…

    Chez Sixt, ça traîne, ça traîne, ça traîne, pourtant, les employés sont pressés de rentrer chez eux. Nous nous rendons compte plus tard qu’ils n’ont même pas effectué l’état des lieux. Nous comprendrons pourquoi cet « oubli » lors du retour…

    Nous avons dû insister pour qu’il nous montre le fonctionnement de la voiture automatique, puis il a sauté dans sa voiture et est parti sur les chapeaux de roues.

    La route est bien dégagée, mais la neige envahit les bas-côtés. La rue de Svana n’est pas déblayée mais nous ne glissons pas.

    Svana nous accueille avec de grandes accolades.

    Nous avions prévu de nous rendre à Jökulsárlón demain, mais nous n’avons pas de vêtements appropriés. Après avoir passé 40 minutes à envoyer un courriel à Kirkjubæjarklaustur (Internet était gelé) pour décaler notre arrivée d’une journée, nous partons à Reykjavík. Le lac est gelé, des promeneurs s’y amusent.

    27 décembre Paris-Reykjavík

    Harpa à peine éclairée.

    27 décembre Paris-Reykjavík

    Photo presseurop.eu

    Nous allons déguster une pizza chez Eldsmiðjan (http://eldsmidjan.is/) rue Laugavegur. Passage au 10/11 pour effectuer quelques emplettes, à la librairie Eymudsson rue Ausutrstræti et retour chez Svana.





  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :