• De Reykjavík à Keflavík

     15 septembre

    Je quitte ma chère Svana le cœur serré.

     Des oies se prélassent au milieu de la route, arpentant de droite à gauche et vice versa. J’attends qu’elles me laissent un passage.

    DE REYKJAVÍK Á KEFLAVÍK  DE REYKJAVÍK Á KEFLAVÍK

    DE REYKJAVÍK Á KEFLAVÍK  DE REYKJAVÍK Á KEFLAVÍK

    DE REYKJAVÍK Á KEFLAVÍK  DE REYKJAVÍK Á KEFLAVÍK

    J’en profite pour photographier l’Esja qui s’est paré de blanc en mon absence.

    DE REYKJAVÍK Á KEFLAVÍK

    L’île de Videy et l’Esja vus de mon endroit préféré pour pique-niquer. Certainement pas aujourd’hui, car le skyr risquerait de s’envoler.

    DE REYKJAVÍK Á KEFLAVÍK 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    DE REYKJAVÍK Á KEFLAVÍK

     

     

     Sur la pelouse du Musée Sigurjón Ólafsson

     

     

    DE REYKJAVÍK Á KEFLAVÍK

     

     

     Reykjavík du XXI° siècle

     

     

     

    DE REYKJAVÍK Á KEFLAVÍK

    Grand nettoyage de la voiture, le vent violent fait s’envoler les tapis qui sèchent.

     Il fait un temps à visiter les musées.

    Des hangars du port ont été réhabilités. On y trouve le musée maritime et le musée des aurores boréales.

     Après toute cette culture, une pause glacée s’impose. Je choisis une box à trois boules (745 Isk) chez Valdís juste en face du musée maritime.

    Les boules sont tellement énormes que ce dessert fera office de déjeuner.

    Sæbraut

    Partnership

    En commémoration des cinquante ans de relations diplomatiques entre l'Islande et les États-Unis. Une deuxième sculpture a été érigée en Floride du Sud. Cette allégorie représente le flux sans fin du Gulf Stream circulant dans l'océan Atlantique.

    DE REYKJAVÍK Á KEFLAVÍK

    Íslandsvardan : Le cairn de l’Islande

    Sculpture de Jóhann Eyfells

    DE REYKJAVÍK Á KEFLAVÍK   DE REYKJAVÍK Á KEFLAVÍK

    Le vent drosse les vagues jusque sur le trottoir. Je suis trempée (encore…)

     

    DE REYKJAVÍK Á KEFLAVÍK

     

    Je n’ai jamais trouvé le musée des télécoms rue Suðurgata.

    La maison nordique refusait du monde.

    Hallgrímskirkja

    DE REYKJAVÍK Á KEFLAVÍK

    J’étais positionnée devant la porte pour, enfin, la photographier quand une rafale, beaucoup plus violente que les autres, me jette à terre à plat dos, la tête tapant deux fois sur le bitume, mais je ne lâche pas l’appareil qui cogne lui aussi sur le parvis. Un groupe de touristes assiste à la scène mais personne ne bouge. Deux dames accourent pour m’aider à me relever et prendre de mes nouvelles. Je suis sonnée. Je m’en tirerai juste avec un mal de crâne durant 24h. J’ai la tête dure. 

    DE REYKJAVÍK Á KEFLAVÍK

     

     

      

    Pour me remettre de mes émotions, direction 8 Tysgata chez « C is for Cookie » et je m’offre un chocolat chaud surmonté d’un dôme de Chantilly, ainsi qu’un délicieux cheesecake lui aussi baignant dans la Chantilly. J’achète également un énorme cookie qui me servira de dîner avec deux brugnons. Comme repas équilibrés….

    A cette heure, tous les musés sont fermés et pas question de déambuler dans les rues. Je lis donc un bon moment en dégustant les douceurs puis me dirige vers Sólfarið espérant piéger les reflets du soleil couchant.

    DE REYKJAVÍK Á KEFLAVÍK  DE REYKJAVÍK Á KEFLAVÍK
    Un comble, après 12 jours pluvieux, aujourd’hui grand soleil et ciel bleu. Il aura fallu ce vent pour perturber la dernière journée.

    Je pars pour Keflavík en m’accrochant au volant, les voitures font des embardées au gré des rafales. Il me faut 1h10 pour rejoindre l’aéroport au lieu des 45 minutes habituelles.

    J’ai les mains bloquées à force de me crisper sur le volant.

    DE REYKJAVÍK Á KEFLAVÍK

     

     

     

     

     Kálfatjarnarkirkja (Kálfatjörn) route 420

     

     

     

     

    DE REYKJAVÍK Á KEFLAVÍK  DE REYKJAVÍK Á KEFLAVÍK

    D’habitude, je passe à l’enregistrement avec mon sac et une glacière ; cette année, je n’ai droit qu’à un seul bagage en soute. Le skyr voyagera en soute et le gigot et le saumon en cabine.

    Une partie des souvenirs de vacances… J

    86 km

    Mini : 4° Maxi : 5°

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     





  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :