•  

    0h57, pour une fois, le temps n’est pas clair

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 

    Départ à 7h10, 7°, le temps est gris

     Le brouillard est un peu moins dense qu’hier, mais l’Arnarfjörður est toujours invisible.

     Plus bas, il apparaît dans la brume. Je suis obligée de photographier de la voiture car je suis arrêtée en pleine voie avec une ligne blanche. Même si je n’ai vu aucune voiture depuis le départ, c’est dangereux.

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    La température baisse : 5°

     Méfiez-vous des monstres !

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Plage de sable blond de Húsavík (sous une pluie diluvienne)

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Eiders

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 

    Cascade sur l’Hestá

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 

    Ferme à crevettes

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 

     Cascade à 16 km du début de route 619

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Monstre marin

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Selárdalskirkja

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Selárdalskirkja Samúels

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    J’ai acquitté mes 500 ISK, les 32 personnes ayant visité hier et inscrit leur nom  l’ont-elles fait ? La tirelire est vide.

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Je n’ai pas vu beaucoup de différence depuis 2009, l’endroit s’est plutôt dégradé.

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 

    Le pêcheur semble avoir gagné un GSM

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Cascade sur la Fossá

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Fossjörður

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Malgré la pluie, le carrosse n’est pas très propre

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Reykjafjarðarlaug, en toile de fond, Reykjarfjörður

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

     

    Trostansfjörður

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Cascade sur la Sunndalsaá

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 

    Cascade sur l’Álamýrarlækur

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Nous sommes le 18 juin à 11h20 !!!

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Ce n’est pas étonnant que la neige soit encore présente

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 

    Geirþjófsfjörður

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Cascade sur la Norðdalsá

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Et ça baisse encore

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 

    Norðfjall

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Dynjandisvogur

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 

    Cascade sur la Botnsá

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 

    Dynjandisheiði

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Dynjandisvatn

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 

    Dynjandisvogur

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Cascade sur la Dynjandisá

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Cascades de Dynjandi vues de loin

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 

    Sur le parking, toutes les voitures sont dans le même état

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 

    Cascades de Dynjandi (étourdissant). Ce qui fait sa particularité, c'est que la cascade est en réalité une succession de 7 chutes qui portent chacune un nom différent. La plus grande et majestueuse est Dynjandi qui a donné son nom à l'ensemble du site. On les appelle aussi Fjallfoss (cascade de la montagne)

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

     

    Dynjandi (étourdissant) s'élance d'une hauteur de 30 mètre, mesure 30 mètres en haut et 60 mètres à sa base

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri Photo Stéphane Bernard

    Bæjarfoss

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 

    Hundafoss (cascade des chiens)

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 

    Hrísvaðsfoss et Kvíslarfoss (en face de l’autre)

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Göngumannafoss (cascade du randonneur)

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    On trouve aussi plus haut :   Hæstahjallafoss et   Strompgljúfrafoss. J’irai les voir une autre année car je me suis tordu la hanche en glissant sur une roche mouillée.

    Pique-nique dans la voiture

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 

    Il faudra que je lave la voiture rapidement, elle est aussi sale à l'intérieur qu'à l'extérieur !!!

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 

    L'accès aux toilette coûte 200 ISK (1.60€)

    La température monte rapidement

                          13h28                                                     13h33

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

     De l’autre côté du Borgarfjörður

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

     

    Cascade sur la Gljúfurá, c'était la cascade préférée du président de l'l’Alþing (parlement) Jón Sigurðsson

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

     

     

     

     

     

     

     

     

    Hrafnseyri : Maison natale de Jón Sigurðsson, né le 17 juin 1811  et mort le 7 décembre 1879 est un historien et homme politique islandais du XIX° siècle,  chef de file du mouvement pacifiste pour l'indépendance de l'Islande, alors rattachée au Royaume du Danemark. Il siégea à l’Alþing de 1844 jusqu’à la fin de sa vie.

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  

     Il se rendit également au Þjóðfundur (Grand rassemblement national) en 1851. Là il a guidé les Islandais dans leur résistance à l'adoption de la Constitution danoise de 1849 (en danois :: Danmarks Riges Grundlov). La Constitution ne fut jamais formellement adoptée en Islande, et après des années de lutte, le gouvernement danois octroya à l'Islande, en 1874, une constitution limitée, lui garantissant une large autonomie dans les affaires intérieures.

     Le 17 juin, date de son anniversaire, a été choisi par les Islandais pour la proclamation de l'indépendance de la République d'Islande. Cela se passa à Þingvellir le 17 juin 1944, le jour de son 133e anniversaire. Et depuis, cette date est celle de la fête nationale islandaise.

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Il est souvent considéré comme « le Président » (Jón forseti) par les Islandais. La principale raison à cela est qu'il fut, à partir de 1851 président du département de la Hið íslenska bókmenntafélag (Société de littérature islandaise) de Copenhague. Il fut également président de l'Alþing à plusieurs reprises, la première fois en 1849..

     Dans la maison, on peut voir la photo de tous les présidents d’Islande,

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Intérieur de la maison en tourbe et cuisine

    le baðstofa (combinaison entre la chambre à coucher et la pièce de vie)

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    et des chambres 

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 

    On y trouve également un salon de thé servant de beaux gâteaux et de bons chocolats chauds (300 ISK). La visite de la maison est gratuite

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Exposition

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri   18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Vue de la maison de Jón Sigurðsson

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Hrafnseyrarkirkja 

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

           Maison de Jón Sigurðsson                             XXXfjörður

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Arnarfjörður

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Dès que l’on quitte Hfranseyri, la température chute. Je me souviens d’une expression « Alpes islandaises » et de la trouille que j’avais eue en 2009 alors que ce n’était même pas moi qui conduisait. Il faut dire que j’étais côté précipice. Il me semble que la neige est moins présente.

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 

    XXXfjörður

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Voici de nouveau les lupins

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Þingeyri

    Þingeyrakirkja 

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Tjarnarkapella

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Sur la place de l’église, un monument à la mémoire des marins décédés ou perdus en mer.

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Musée des machines Vélsmiðja Guðmundar J Sigurðssonar & co, fermé le dimanche 

     

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Cimetière français, rénové en 2015 par une équipe de jeunes paimpolais

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    J’ai renoncé au bout de 11 km de routes défoncées à me rendre à Hraunskirkja. Il en restait autant pour y accéder.

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 

    Mýrar : Mýrarkirkja 

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

     La Kýrá s’alanguit en de nombreux méandres

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Núpur : Núpskirkja

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    La température baisse encore

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 

    Et la neige tombe

    Je fais demi-tour avant d’avoir atteint Sæbólskirkja. La route est très mauvaise, il n’y a vraiment personne, pas une voiture, pas une maison, pas de réseau GSM, je commence à avoir peur de me retrouver bloquée. Il me restait 8 km avant d’arriver au but.

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 

    2 églises se sont refusées à moi aujourd’hui. Un signe du ciel ?
    Le Dýrafjörður vu de la route 624

    18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri 

    Une toilette sommaire mais bien méritée de mon fidèle destrier.

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    Et un bon nettoyage de mon pantalon ruiné, sur la route 60 menant à Dynjandi, sur le bas de caisse 

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

     The guesthouse by the fjord ou Við Fjörðinn :http://www.vidfjordinn.is/  76€ petit-déjeuner compris

     18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri  18 juin, de Tálknafjörður à Þingeyri

    281 km

    de 1 à 14° 

     

     


    votre commentaire
  •  

    A minuit, il fait grand jour et il ne pleut pas

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður 

    Le soleil brille

     Le petit-déjeuner compense la médiocrité de la chambre. L’ouverture a eu lieu à 8h20 au lieu de 8h

     Départ à 9h01 8°

     En haut du col, 5°

     19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    Holt : Holtskirkja

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

     Holtsfjall

     19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    Barge à queue noire

     19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

     Kirkjubòlskirkja

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

     19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    Flateyri

     19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    Rien ne va aujourd’hui : église fermée (comme presque toutes), musée des poupées et musée du non-sens fermés et ça continuera à Suðureyri.

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    Flateyrarkirkja

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    En octobre 1995, une avalanche massive causa la mort de 20 personnes et la destruction de 29 maisons

    Monument commémoratif

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður 

    Pare-avalanches recouvert de lupins

     19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    Sur Hafnarstræti, des panneaux expliquent l’histoire des maisons

     19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    Nouvelles fraîches du jour (1953)

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

     Rhubarbe

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    Le fameux tunnel en Y. Il y a des cases d’évitement tous les 50 mètres pour se ranger quand une voiture arrive en sens inverse

                                                                    Cascade sur la Botnsá

     19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    Sugandafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður 

    Suðureyrarkirkja 

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

     Grive mauvis

     19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    Canards gourmands

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður 

    Petit port de Suðureyri

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

     19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    J’avais rendez-vous à 14h chez Fisherman Iceland pour une visite guidée des usines. Comme il y avait soi-disant trop de monde, ils ont privilégié les groupes, me laissant sur le carreau !!! Ils me demandent de revenir 1h30 plus tard. J’ai le temps d’aller jusqu’à Staður 

     Staðarkirkja

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

     

     

    Il y a tellement de vent que les églises sont arrimées avec des chaînes pour qu’elles ne s’envolent pas

     

     

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    Baie de Keravík

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður 

    Méandres de la Staðará

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

     Eiders

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    Ferme de crevettes

     19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    Lorsque je présente chez Fisherman, on me dit qu’il n’y a pas assez de poisson. Halte au racisme envers les touristes seul(e)s

     Dans le tunnel. 

     19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

     

     

    A l’intersection. En 2009, je n’étais pas rassurée, cette année j’ai compris qu’il n’y avait presque personne.

     

     

    Arrivée à Ísafjörður

     19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    C'est la canicule

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    L’Aida-Sol est à quai et ses 2174 passagers déambulent en ville

     19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

     

    Ísafjarðarkirkja 

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    J’y suis allée tous les jours afin de la visiter. A chaque fois le même panonceau : Désolé, office en cours. A minuit ou 7h du matin ? Ce n’est pas bien de mentir M. le pasteur !!!

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

     Monument à la mémoire des pêcheurs disparus en mer par Ragnar Kjartansson                                                     

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    Pour honorer ceux qui ont disparu, pour porter chance à ceux qui naviguent encore

     19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

     Kuml par Jón Sigurpálson 

     19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    Les belles maisons de Túngata

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

     Kaþólska kirkjan (église catholique polonaise)

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður 

    Hvítasunnukirkjan (église de Salem)

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður 

    Faktorshús (1788)

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður 

    Jónsgardur                                    

     19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  

    Fýkur yfir hæðir (feux sur les collines ?) par Ásmundur Sveinsson

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður 19 juin, de Þingeyri à Isafjörður 

    Les baigneurs devant la piscine

     19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    Ísafjarðarbíó Cinéma-théâtre

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður 

    Déambulation dans les rues

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

     

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    Le boulanger livre avec la première voiture qui a circulé dans la ville, la deuxième est devant la porte. Les gâteaux sont 50% moins chers à partir de 17h30

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    Drôle de petit chat

     19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    Port d'Ísafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    Ma chambre, (au 2ème étage) pour 3 jours et 4 nuits au prix modique de 90 € la nuit, sans le petit-déjeuner. La lampe date de la grand-mère et la poussière qui est dessus aussi. Je l’ai virée au-dessus de l’armoire (la lampe, pas la grand-mère).

    19 juin, de Þingeyri à Isafjörður  19 juin, de Þingeyri à Isafjörður 

    La salle d’eau commune à 5 chambres (!!!) dont la douche est sans eau. Il n’y a pas de miroir et la prise est très loin du lavabo (pas très pratique pour les messieurs).

     19 juin, de Þingeyri à Isafjörður

    Le lendemain, le propriétaire m’informe qu’il faut aller au 3ème étage et là, c’est commun à 7 chambres, donc à 12 chambres.
    Mais je ne suis pas au bout de mes surprises….

    La guesthouse Mannagata 4 

     81 km

     

    Entre 5 et 16°, la canicule et pas de pluie

     


    votre commentaire
  •  

    Les portes de la douche du 3ème étage sortent de la coulisse !!!

     Le propriétaire me dit qu’il faut aller au 1er étage. On ne s’en sortira pas de ces histoires de sanitaires !!!

     

    Départ à 8h30, 9°, gris et crachin

     

    Quelle est la signification de ce panneau ? réponse plus bas

     20 juin, Isafjörður

    Bolungarvík

     Hólskirkja (pourquoi pas Bolungarvíkskirkja ?)

    20 juin, Isafjörður

    20 juin, Isafjörður  20 juin, Isafjörður

    20 juin, Isafjörður

     Au bout de la route 630, la baie de Skalavík

     20 juin, Isafjörður

    Cet endroit a été habité jusqu’aux année 1960. Depuis, ce sont des maisons secondaires

     Cascade sur la Breiðabólsá

     20 juin, Isafjörður  20 juin, Isafjörður

    Méandres de la Þverá

     20 juin, Isafjörður

    La Þverá se jette dans le détroit de Danemark (Grænlandssund, ce dernier signifiant détroit du Groenland).

    En face à 200 km, les côtes du Groenland

    20 juin, Isafjörður  20 juin, Isafjörður

    La Þverá s’étire en de nombreux méandres avant que d’aller mourir dans la mer

    20 juin, Isafjörður  20 juin, Isafjörður

    20 juin, Isafjörður

    20 juin, Isafjörður

    La neige est encore présente dans les Bolafjall (636 m) 

     20 juin, Isafjörður  20 juin, Isafjörður

    20 juin, Isafjörður

    Bolungarvík

     20 juin, Isafjörður

    Bolungarvík est située sur la trajectoire des avalanches. Un Pare-avalanches a été érigé en 2010. Il consiste en une barrière transversale de 710m de long et de 8 cônes placés plus haut dans la montagne

    20 juin, Isafjörður  20 juin, Isafjörður

    20 juin, Isafjörður  20 juin, Isafjörður 

    20 juin, Isafjörður

     

    Signification du panneau précédent : Aire de covoiturage. Il n’y a pas de transports en commun entre Bolungarvík et Ísafjorður. Les automobilistes s’engagent à ne pas faire payer plus de 200 ISK (1.60€) de prise en charge plus 10 ISK (0.08cts €) par km parcouru

     Entrée du tunnel construit en 2010 pour éviter la route côtière 61. Les nombreuses avalanches et chutes de pierres bloquaient la route en isolant Bolungarvík et Ósvör

     20 juin, Isafjörður

    Ísafjorður

    20 juin, Isafjörður  20 juin, Isafjörður 

    20 juin, Isafjörður  20 juin, Isafjörður

     Turnhús : Musée maritime situé dans un bâtiment en bois érigé en 1784 par les Danois. Il servait d’entrepôt à l’époque du commerce royal. La pêche a toujours été l'activité économique la plus importante des Vestfirðir, et le musée donne un aperçu unique de l'histoire et de la culture maritime de la région. 

    20 juin, Isafjörður

    20 juin, Isafjörður  20 juin, Isafjörður

     20 juin, Isafjörður  20 juin, Isafjörður

    20 juin, Isafjörður  20 juin, Isafjörður

    20 juin, Isafjörður  20 juin, Isafjörður

    20 juin, Isafjörður  20 juin, Isafjörður

    20 juin, Isafjörður  20 juin, Isafjörður

    20 juin, Isafjörður

    20 juin, Isafjörður

    Turnhús et Krambúd (construite en 1757. Elle a été utilisé comme magasin jusqu'au début du 20ème siècle, lorsqu’elle a été transformé en résidence privée

    20 juin, Isafjörður

    Faktorshús (la maison du directeur) construite en 1765  

    20 juin, Isafjörður  20 juin, Isafjörður

    20 juin, Isafjörður 20 juin, Isafjörður

    Tjöruhúsið construite en 1781, elle était utilisée pour la transformation du poisson et comme entrepôt. C’est maintenant le meilleur restaurant de pêche d'Islande

    20 juin, Isafjörður   20 juin, Isafjörður

      Cette maison est la plus récente dans la zone du musée. Elle a été construite en 2005 et est utilisée comme un bâtiment de stockage, un atelier de réparation et des installations pour le personnel. Le but est d'agrandir cette maison dans les deux prochaines années. L'agrandissement servira d'espace d'exposition, de bureau d'information touristique, d'installations pour le garde forestier de la réserve naturelle de Hornstrandir et éventuellement d'un ou deux autres bureaux. 

    20 juin, Isafjörður

    Sculptures sur pierre

     20 juin, Isafjörður  20 juin, Isafjörður

    20 juin, Isafjörður

    Un Alien

     20 juin, Isafjörður

    En mémoire des marins du convoi QP13 Arctic qui ont péri sur la côte d'Islande le 5 juillet 1942

    20 juin, Isafjörður  20 juin, Isafjörður

     20 juin, Isafjörður  

    Le Leroy Merlin local

    20 juin, Isafjörður 

    Hnífsdalur :

     Hnífsdalskapella. Certainement la seule église avec un panneau de basket accroché au mur

    20 juin, Isafjörður

    20 juin, Isafjörður  20 juin, Isafjörður

    20 juin, Isafjörður

     Beau décor pour ce camion

     20 juin, Isafjörður  20 juin, Isafjörður

    Goélands argentés

    20 juin, Isafjörður  20 juin, Isafjörður

    Encore une tentative avortée à Ísafjarðarkirkja

    20 juin, Isafjörður

     Mon château, j’ai indiqué la fenêtre de ma chambre. C’est pratique, il y a la sortie de secours juste à côté. Il va juste falloir que je me mette vite fait au régime, car la grande fenêtre ne n’ouvre pas ; il faut passer par le petit vasistas !!!

    20 juin, Isafjörður

    20 juin, Isafjörður

     L’installation électrique. Mais que fait la commission de sécurité ???

     20 juin, Isafjörður  20 juin, Isafjörður  

    Le dîner

    20 juin, Isafjörður  20 juin, Isafjörður 

    150 km

     

    Entre 5 et 10°

     


    votre commentaire
  •  

    C’est l’été (il paraît)

     Cette nuit, le temps était tellement bouché que l’éclairage public était allumé !!!

    Le vent a soufflé en tempête toute la nuit, il a chassé la pluie.

     9° à 9h, mais pas 10° à 10h et 11° à 11h…

     Ça faisait 2 ou 3 jours que je ne m’étais pas regardée le visage dans un miroir. Je viens de voir que j’ai chopé des coups de soleil sur les paupières et le nez. On se demande bien comment !!!

     Déambulation dans les rues d’Ísafjörður à photographier les maisons anciennes.

    L'office de tourisme

    21 juin, Ísafjörður

     21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður  

    La pluie est revenue

    Os de baleine

    21 juin, Ísafjörður

    Rhubarbe à fleurs rouges

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður 

    Les deux vieux tacots du boulanger pour effectuer sa tournée. Les deux premières voitures ayant circulé à Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður 

    Les pirates attaquent

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    Maison en bois construite par des marchands danois en 1816 

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    Ancienne maison des Postes et Téléphones

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    Deux bateaux de croisière sont venus s’amarrer cette nuit.

    21 juin, Ísafjörður

    Les croisiéristes déambulent dans les rues comme des âmes en peine.
    Des petits bateaux font la navette entre le port et le gros bateau qui s’est amarré un peu plus loin dans le fjord.

     21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður 

    Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður

     

     

     

    Aire de co-voiturage

     

     

     

     

     

     

     

    Merveilleuse route bordée de lupins, angéliques et épilobes pour arriver à Bunárfoss

     21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

      21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður

    Kirkjugarðurinn Réttarholti. Eglise désaffectée  réservée pour la  prière au cimetière d’Ísafjörður

     21 juin, Ísafjörður

    Il ne fait pas bien chaud en ce jour d'été...

    21 juin, Ísafjörður

    Cimetière d’Hnifsdalur  : Monument en souvenir des marins disparus

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður 

    21 juin, Ísafjörður

     

     

     

     

    Monument en souvenir des marins disparus en mer

     

     

     

     

    Au loin, le Hornstrandir

    21 juin, Ísafjörður 

    Il est temps de monter dans le bateau pour le Hornstrandir.

    21 juin, Ísafjörður 

    Il pleut toujours, le vent souffle toujours aussi fort.
    On m’avait dit qu’il ferait très froid à Hesteyri. J’ai donc appliqué la technique de l’oignon : chemise Damart, polo à manches longues, polaire bien chaude et ciré de marine. Sans oublier les collants d’hiver et les chaussettes. L’écharpe et les gants dans le sac à dos.

     

    Nous sommes un petit groupe : 3 Suisses de Fribourg francophones (Geneviève et son époux et Camille leur fille), 2 Suisses germanophones parlant très bien le français et moi-même.

     

    La mer est assez calme, soudain, Camille aperçoit une baleine. Aucun appareil photo n’était sorti. Dommage, mais nous profiterons de son ballet.

     

    Hesteyri est connue pour être la toile de fond du roman Je sais qui tu es par Yrsa Sigurðardóttir

     Elle est située au bord de l’Hesteyrirarfjörður dans les Jökulfirðir (les fjords des glaciers)

     Arrivés à Hesteyri, c’est le ciel bleu et le soleil qui nous accueillent.

    21 juin, Ísafjörður

    Ôtés le ciré, les chaussettes et la polaire. Impossible de me déshabiller plus si je veux rester décente.
    Nous allons doucement vers la « maison du docteur » où une collation nous attend. Il était prévu un rafraîchissement et un gâteau. Nous avons eu une excellente soupe de poisson et thé, café ou chocolat chaud.
    Bien lestés, chacun est parti explorer les alentours.

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður 

    Cascades à gogo sur l’Hesteyrará

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður 

    Les gens qui vivaient à Hesteyri étaient des agriculteurs et pêcheurs. Ce n'était pas un endroit particulièrement occupé jusqu'à ce que les baleiniers norvégiens y construisent une usine, à deux kilomètres du village, en 1890 avec un port et des habitations pour les travailleurs. Hesteyri est devenu une communauté active avec une école, un magasin et une église. Au moment le plus occupé, la population comptait une centaine d’habitants.
    Les Norvégiens ont dirigé la station baleinière à Stekkeyri de 1894 à 1915. La station a fermé lorsque l’interdiction de chasse autour de l’Islande a été édictée pour 10 ans.

     

    En 1927, une entreprise de Reykjavík a appelé Kveldúlfur hf a acheté la station aux Norvégiens et l'a transformée en une usine de farine de harengs.

     

    Entre 1920 et 1940 vécurent environ 80 personnes avec une école, un magasin, un bureau de poste, un téléphone, un médecin et une clinique.
    Ensuite, le hareng a disparu ; en 1940, l'usine a fermé ce qui a été dévastateur pour Hesteyri, car l’usine était l'employeur principal. Par conséquent, sans travail, les gens ont commencé à partir.

     

    En 1952, il n'y avait plus que 30 personnes à Hesteyri qui vivaient sans électricité et routes. Au printemps, ils se sont réunis dans la maison de la communauté pour savoir ce qu'il fallait faire. Lors de cette réunion, ils ont décidé de tous partir d’Hesteyri à l'automne suivant. Depuis novembre de cette année, personne n'y a vécu en permanence.

     

    Il reste encore 10 maisons qui sont utilisées comme maisons d'été par leurs anciens habitants et leurs descendants.

    21 juin, Ísafjörður

     

    Il ne subsiste que les ruines de l’usine.

     21 juin, Ísafjörður Photo : visitvestfjord

    Maisons à Hesteyri

     21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

     

    Une église a été construite à Hesteyri par les Norvégiens qui possédaient l'usine baleinière Stekkeyri, elle a été consacrée le 3 septembre 1899. Ils trouvaient que les Islandais qui ne pouvaient pas assister aux offices étaient pervertis.

    Elle a été déplacée à Súðavík en 1962.

     Mémorial avec une cloche et une croix de cuivre avec un dessin du cimetière et une liste de ceux qui y sont enterrés.

    21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður 

    Depuis la protection du village en 1975, la flore, la faune et la faune indigènes ont prospéré. La faune est composée de renards arctiques, de nombreux oiseaux nidificateurs et de phoques.


    J’avais entendu un drôle de cri, il m’avait semblé voir quelque chose bouger au loin.

    Je m’immobilise et scrute le paysage.

     À l’horizon, j’aperçois des oreilles, des yeux puis un petit museau.

    Pas de doute, il s’agit bien d’un goupil.

    Cliquer sur les photos pour les agrandir

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

     21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    Je ferme un peu les paupières afin qu’elle ne soit pas attiré par l’éclat de mes yeux J et j’attends patiemment qu’elle approche. Elle musarde, écoute le pluvier doré qui est à ma droite, sent à gauche et à droite, s’arrête pour un petit pipi (c’est une renarde), croque une baie, renifle les pissenlits, glapit, regarde les arbrisseaux. Elle déambule tranquillement et peu à peu s’avance ,  semblant ne pas faire attention à moi.

    Je suis plus immobile que jamais, l’appareil photo en action.

    21 juin, Ísafjörður

     21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

                                                                                                      Photo : Camille Monnard

    Un campeur, installé à quelques mètres de mon affût arrive avec son appareil photo sentant bien qu’il se passe quelque chose. Pourvu que la renarde ne s’enfuie pas !!!
    D’un seul coup, Maître Goupil s’élance, passe à quelques mètres de nous et fonce vers la table des campeurs.

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    L’homme m’explique qu’il avait trop de soupe aux vermicelles et qu’il l’a jetée à terre. La renarde, par l’odeur alléché, n’écoute que sa gourmandise faisant fi des humains. Elle dévore cette délicieuse soupe lyophilisée et s’en va tranquillement sans même nous jeter un regard.

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður 21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður 

    Moralité : Il ne faut pas jeter ses détritus par terre, sauf en cas de renard dans les parages et il faut les jeter loin du banc pour la beauté des photos

     Les campeurs devront faire attention à leurs provisions cette nuit.

     Deux pluviers dorés détournaient notre attention pour que nous n’allions pas vers le nid de Madame.

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    Un moment de bonheur sous le soleil.
    C’est enfin l’été.
    Il est temps de repartir.

    Le bateau file à vive allure

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

     

    21 juin, Ísafjörður  21 juin, Ísafjörður

    21 juin, Ísafjörður 

    Nous arrivons à Ísafjörður sous la pluie et le vent….

     

    C’est cuit pour le soleil de minuit en ce jour de solstice d’été.

     

    45 km

     

    De 10° à ??

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    22 Juin

     

    Et il pleut toujours et encore, et il y a du vent…

     

    Le bateau du jour, le Marco Polo : 800 croisiéristes

    22 juin, Ísafjörður 

    Suðavík

     

    Litla skiptibókasafnið : petite bibliothèque d’échange de livres

     22 juin, Ísafjörður

    J’ai laissé 2 romans et 2 livres sur la France

     22 juin, Ísafjörður

    Bouteille de récupération de cannettes vides. Suðavík est une ville verte

    22 juin, Ísafjörður 

    Sauratindar (856 mètres)

     22 juin, Ísafjörður

    22 juin, Ísafjörður

     

     

     

     

     

    Ici aussi, on pratique le covoiturage

     

     

     

     

     

     

    Le port (avec les gouttes de pluie sur l’objectif)

    22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður

     Suðavíkurkirja

    22 juin, Ísafjörður

    22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður 

    Histoire 

     

    J’ai eu de la chance car l’église était fermée. J’ai frappé à la porte car je voyais l’organiste répéter et elle a eu la gentillesse de m’ouvrir pour une minute.

     22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður

    22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður

    22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður

    Fontaine à la mémoire de ceux qui ont perdu la vie en mer. Elle a été conçue par Guðmundur Lúðvík Grétarsson et inaugurée en 2010

    22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður 

    Le Hornstrandir

     22 juin, Ísafjörður

    22 juin, Ísafjörður

    Ferme à saumons

     22 juin, Ísafjörður

    Le 16 janvier 1995, une avalanche glissa sur le village à 6h25 et détruisit plusieurs bâtiments, pour la plupart des maisons d'habitation. Quatorze personnes furent tuées dont huit enfants et douze furent blessées. Une tempête de neige rendait difficiles et dangereuses les opérations de secours. Le dernier survivant fut dégagé 23 heures après la chute de l'avalanche et les recherches continuèrent jusqu'au soir du 17 janvier []. Un fonds de secours fut ouvert au public et permit de collecter 300 000 000 couronnes (environ 3 000 000 € à l’époque).

    22 juin, Ísafjörður

    Deux autres avalanches tombèrent depuis le Traðargil et détruisirent d'autres maisons mais, la zone ayant été évacuée, aucune victime ne fut à déplorer.

     22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður

    22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður

    Au cours d'une réunion publique tenue le 23 janvier 1995, il fut décidé de reconstruire le village sur un emplacement plus sûr. Les propriétés se trouvant à l'intérieur du périmètre dangereux furent vendues au gouvernement islandais et la construction commença le 23 août de cette même année. À l'hiver 1996, 51 maisons étaient construites et huit autres avaient été déplacées depuis l'ancienne zone résidentielle. L'activité économique fut déplacée avec les résidents, hormis l'usine frigorifique qui continue d'opérer de la même manière qu'auparavant. De nombreuses habitations de l'ancien village servent maintenant de résidences touristiques pendant l'été.

    22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður 

     Monument commémoratif aux victimes des avalanches

     22 juin, Ísafjörður

    Raggagarður, parc de jeux

    22 juin, Ísafjörður 

    Mais oui, le soleil existe en Islande, il est derrière les nuages

     22 juin, Ísafjörður

    Port d’Ísafjörður en attendant le départ pour l’île de Vigur

     22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður

    22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður

    22 juin, Ísafjörður

    Notre bateau

     22 juin, Ísafjörður

    Le groupe est beaucoup moins sympathique que la veille.

    C’est à celui qui bousculera l’autre pour monter dans le bateau.

     Vigur,

     Longue de 2 km et large de 400 m environ, elle est la deuxième plus grande île de la baie d’Ísafjörður. Son nom provient de sa forme allongée qui évoque un harpon. La famille des fermiers (10 personnes) vit de la culture, de la collecte de duvet d’eider et des œufs ainsi que du tourisme. Autrefois, lorsque l’agriculture était la source de revenus la plus importante, ils transportaient les moutons sur le continent pour l’été afin qu’ils ne dérangent pas les précieux canards « eider » pendant la période de nidification.

    22 juin, Ísafjörður

     Le seul moulin à vent qui subsiste en Islande se trouve à Vigur, et appartient maintenant au Musée national d’Islande. Il a été construit en 1840 et utilisé jusqu'en 1917 pour moudre la farine importée du Danemark.

    Il est parfaitement bien conservé

    22 juin, Ísafjörður

    22 juin, Ísafjörður

    22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður

     

     Nous sommes accueillis par des phoques

     22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður

    22 juin, Ísafjörður

    Guillemot à miroir

     22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður

    22 juin, Ísafjörður

    Les sternes attaquent, heureusement que nous sommes munis de bâtons.

    22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður 

    22 juin, Ísafjörður

    Sterne

    22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður

    22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður

     

    Vestiges d'une bergerie, crèches à foin des moutons

     22 juin, Ísafjörður

    Hornstrandir vu de Vigur

    22 juin, Ísafjörður

    22 juin, Ísafjörður

     

     

    Le canot à 8 rames du XVIII° siècle sert encore à transporter les moutons sur le continent au printemps afin qu’ils ne dérangent pas les eiders 

     

     

    Cane eider

     22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður

    Eider au nid

     22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður

    Eiders mâles et femelles

     22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður

    22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður

    Chevalier gambette

     22 juin, Ísafjörður

    En souvenir de Sigurður Bjarnason, fermier de Vigur membre du parlement

     

    Les maisons de Vigur ont été construites à la fin du XIX° siècle. Viktoría House date de 1862. Construite en bois prédécoupé en Norvège, la maison a été restaurée en 1993 par le Musée national. La seconde maison fut construite en 1884 par un jeune prêtre, un ancêtre de la famille qui vit aujourd'hui à Vigur.

    22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður 

    A Vigur, le ciel est bleu et il ne pleut pas. Il fait même chaud : 15°

    22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður 

    Nous dégustons d’excellentes pâtisseries.

     

    J’avais posé mon ciré et mon sac à dos sur une chaise. Lorsque je suis revenue avec mon goûter, deux femmes les avaient posés plus loin et avaient réquisitionné la table et la chaise. J’ai pris une chaise et je suis venue m’installer avec elles en leur faisant un grand sourire. Elles n’ont pas apprécié…

     

    Nous voici dans le plus petit bureau de poste d’Europe, où l’on peut admirer une collection d’œufs. Ce sont les oeufs des différents oiseaux vivant à Vigur

                      Oie cendrée, eider, le dernier œuf pondu par l’eider 

    22 juin, Ísafjörður

                                    Fulmar boréal, goéland brun, harle huppé

    22 juin, Ísafjörður

    Macareux, guillemot à miroir,

    22 juin, Ísafjörður

     Huîtrier-pie, mouette rieuse, chevalier gambette, bécassine des marais

    22 juin, Ísafjörður

      Plumes récoltées dans un nid d’eider

     22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður

    La femelle pond une couvée par an de 4 à 6 œufs en mai-juin. Le nid est près de l'eau sur le sable ou dans les rochers, éventuellement protégé par la végétation. Il est fait du duvet de la femelle. Celui-ci est utilisé depuis longtemps par les peuples vivant dans le grand nord. Il est récolté dans les nids pendant que la femelle couve les œufs. Un nid d’eider ne contient, en moyenne, que 44 gr de duvet qui amène la production d’environ 7 g de duvet épuré.  

     Il est utilisé pour confectionner des vêtements chauds et des édredons, nom issue de l'anglais « eider down », « duvet d'eider ». Considéré comme le nec plus ultra pour le garnissage des couettes, le prix de ce duvet est très élevé – une couette de 140 X 200 cm coûte dans les 4 000 euros (prix de 2011).

    Kambsnes

    22 juin, Ísafjörður

    Grosse déception : comme il fait très beau, les macareux sont en mer. Heureusement que Camille Monnard, rencontrée à Hesteyri, m'a confié ses photos prises la veille.

    22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður

    22 juin, Ísafjörður

    Il est temps de repartir.
    Ce fut une belle journée

    22 juin, Ísafjörður  22 juin, Ísafjörður 

     Lorsque nous rentrons à Ísafjörður, surprise, il ne pleut pas, il y a des coins de ciel bleu et le vent est tombé

     20h33 Le soleil se cache déjà derrière les montagnes

    22 juin, Ísafjörður

    Vue de ma chambre

    22 juin, Ísafjörður 

     

     

    Entre 7 et 15°

     

    60 km

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique